Projet Romeo

Le gîte aurifère Romeo de Hawkmoon Resources

La propriété Romeo (la « propriété ») est située dans une prolifique ceinture aurifère, connue sous le nom de ceinture de roches vertes de l’Abitibi. La route R1053, dont l’entretien est assuré par le gouvernement, traverse la propriété. Romeo est situé dans le canton de Belmont, au Québec. La ville la plus proche est Lebel-sur-Quévillon (110 km à l’ouest) tandis que la cité aurifère de Val-d’Or est située à environ 210 kilomètres au sud-ouest de la propriété. La propriété Romeo se compose de 53 concessions d’exploration cartographiées non arpentées qui totalisent environ 2 984 hectares. Les concessions sont en règle jusqu’au 12 avril 2023. Un réseau local de routes et de sentiers bien développé permet d’accéder à la propriété. Voir la figure 1 pour une carte de base de la propriété.

Figure 1: Carte de base de la propriété Romeo

La ceinture d’Urban-Barry

Le camp minier aurifère d’Urban-Barry est connu pour abriter de nombreuses ressources aurifères. On y retrouve trois gîtes aurifères conformes au Règlement 43-101 : Lac Windfall (Osisko Mining), Gladiator (Ressources Bonterra) et Barry (Bonterra Resources). Il y a également deux importants gisements d’or historiques : Nubar (Osisko Mining) et Lac Rouleau (Osisko Mining). Les deux principales sociétés à travailler le long de la ceinture d’Urban-Barry sont Osisko Mining et Bonterra Resources. Voir la figure 2 pour consulter une carte des terres à proximité de la propriété de Hawkmoon Resources.

La ceinture de roches vertes d’Urban-Barry est orientée d’est en ouest et s’étend sur 135 kilomètres. Sa largeur, nord-sud, varie de 4 à 20 kilomètres. La ceinture d’Urban-Barry est située au sein de la région volcanique nord de l’Abitibi. Autour de la ceinture d’Urban-Barry se trouvent le Pluton de Father au nord, la Province de Grenville à l’est, le Complexe de Barry (granite et paragneiss) au sud et les plutons syntectoniques tardifs de Corriveau et de Souart à l’ouest.

Géologie de la propriété Romeo

La géologie du substratum rocheux est principalement composée de roches intrusives et de certaines quantités locales de roches volcaniques et métamorphiques. Les roches intrusives les plus intéressantes sont les diorites. Voir la figure 3 pour consulter une carte géologique de la propriété Romeo. Il semblerait que la faille Bank identifiée par Osisko Mining et qui contient du granite pegmatitique traverse la propriété Romeo. Dans une présentation d’entreprise de juillet 2019, Osisko Mining a suggéré que la faille Bank serait une faille régionale de la même envergure que celles de Porcupine-Destor et de Larder Lake-Cadillac. Dans le cadre du programme de travail réalisé par Hawkmoon en 2020, il semblerait qu’une expression superficielle de la faille Bank ait été identifiée à l’affleurement du cisaillement de quarante pieds.

Figure 2 : Carte des terres par société, ceinture d’Urban-Barry

Figure 3 : Carte géologique de la propriété Romeo

Travaux complétés sur la propriété Romeo

À ce jour, un total de 157 000 $ a été dépensé pour le déploiement de trois phases de travaux sur la propriété Romeo. Ces travaux sont décrits ci-dessous.

Programme de travail 2017 (levé héliporté)

North American Exploration, le vendeur de la propriété, a dépensé un total de 42 000 $ pour effectuer un levé héliporté en décembre 2017. Le vendeur a retenu les services de Prospectair pour réaliser un levé électromagnétique héliporté et en domaine temporel de l’ensemble de la propriété. La figure 4 est une carte du champ magnétique total et du levé électromagnétique en domaine temporel.

À ce jour, Hawkmoon a dépensé un total de 115 000 $ sur la propriété dans le cadre des programmes de travail de septembre 2019 à août 2020.

Programme de travail 2019 (magnétisme, échantillonnage, excavation de tranchées)

En 2019, Hawkmoon a achevé un premier programme de travail, lequel faisait suite au levé héliporté de 2017. La société cherchait d’abord à cerner les principales irrégularités électromagnétiques en domaine temporel. Des travaux visant à déterminer la réponse électromagnétique locale et la susceptibilité magnétique totale ont été menés près de ces principales irrégularités. Elle a également dû cartographier les routes d’accès locales et prospecter les affleurements accessibles. Toutes les irrégularités ont été examinées et certaines avaient une réponse électromagnétique notable, en particulier dans les parties sud-ouest et centrale de la propriété. Elle a notamment trouvé un affleurement intéressant vers l’est de la propriété, soit dans la partie centre-est de Romeo. Voir les figures 5 et 6.

FIGURE 4 : Carte magnétique et électromagnétique en domaine temporel de la propriété Romeo

Figure 5 : Au bord du lac Romeo

Figure 6 : Levé électromagnétique et magnétique, propriété Romeo

Programme de travail 2020 (échantillonnage et excavation de tranchées)

En août 2020, Hawkmoon a achevé un deuxième programme de travail sur la propriété Romeo. Les travaux étaient concentrés sur deux zones de la propriété. Premièrement, elle a procédé à l’échantillonnage des horizons pédologiques A et C, situés dans la partie sud-ouest de Romeo. Deuxièmement, à l’aide d’un excavateur, Hawkmoon a procédé au décapage des affleurements dans la partie centre-est de la propriété afin d’examiner plus en détail l’affleurement d’intérêt relevé en 2019. Voir la figure 7 pour une photo de l’excavateur qui creuse des fosses et la figure 8 pour une carte des sites d’échantillonnage du sol au moyen de l’excavateur ciblant l’horizon C.

Figure 7 : Creusage de fosses pour l’échantillonnage du sol

Figure 8: Emplacements des échantillons de sol de la fosse d’excavation, Romeo

Zones de cisaillement parallèles, partie orientale de Romeo

En 2020, Hawkmoon a découvert une série de cinq zones de cisaillement parallèles sur la propriété. Elles constituent des zones de cisaillement généralement délimitées comprenant de grandes quantités de roches volcaniques et intrusives altérées par la pyrite, la silice et la chlorite. Parfois, les parties centrales de ces zones peuvent être cisaillées en un schiste chloriteux noir et mou. Il y a une zone à examiner dans le cadre d’un suivi dans cette partie de la propriété. Voir les figures 9 à 13 pour des photos et des cartes des activités d’exploration menées sur ces zones de cisaillement parallèles.

Figure 9 : Carte des zones de cisaillement découvertes sur Romeo

Figure 10 : Échantillonnage en rainure

Figure 11 : Tranchée de quarante pieds (faille Bank?)

Figure 12 : Affleurement dans une tranchée

Figure 13 : Échantillons prélevés à des fins d’analyse